ça brille, ça colle et ça doit découper…

28 Mai 2011
Publié par kark  dans construction

Quelques nouvelles rapides du chantier.

le bateau tout résiné d'un côté !

On a commencé à s’attaquer sérieusement au traitement final de la coque et des superstructures. Après le collage du pont, un double ponçage, qui a mis KO la ponceuse à bande, quelques colmatages de trous de vis et surtout une récupération aux petits oignons des scarfs du bordé (la technique tenu secrète sera révélé contre paiement adéquat – pas d’argent, c’est pas le style de la maison !), on a étalé joyeusement 3 couches de résine diluée à l’eau pour en ajuster la viscosité comme ils disent dans la notice.

Les hiloires du rouf sont faites (la partie extérieure au niveau du cockpit) ainsi que le pont et le bordé de flanc bâbord. Le moins qu’on puisse dire c’est que ça vous a un petit air de fini qui n’est pas désagréable. D’autant que l’hiloire est normalement dans sa couleur définitive puisque il ne reste (une paille !!!) qu’à passer du vernis…

Pour pouvoir très prochainement faire la même chose sur le rouf, le pied de mat et les deux glissières ont été collées à la résine époxy chargée. En dehors de quelques pièces à rapporter ultérieurement (mains courantes, accastillage…), il n’y a normalement plus de collage à cet endroit.

Enfin, après moult réflexion et consultations, l’art et la manière de relever la dérive est décidée (avec une option pour modifier cela plus tard quand on s’ennuiera de ne plus passer nos samedis à bricoler). On vous montrera ça une fois en place parce que ce n’est pas de la tarte à écrire. Cela va nécessiter de rectifier un peu la forme de la dérive (voir photo), de repercer un trou : facile c’est rien qu’une tôle d’acier de 15mm d’épaisseur… Puis sablage, traitement et antifouling.

mots clés

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par Wordpress || Designed By Ridgey - adaptation m²+dm